Théâtre musical 

Genre "Humour et musique classique"

 

 

Raconte -moi des histoires...

Des histoires qui font rire et frémir.

On dirait que tu prendrais ta contrebasse,

Et que moi, je t'écouterais assis, là...

..Fantasias déconcertantes pour contrebasse et "institutrice"..

 

Plongez-vous dans d'illustres contes pour enfants "Pierre et le Loup" d'après Sergueï PROKOFIEV, et en création, une adaptation inédite du célèbre conte de la mythologie américaine "Haïwata" d'après la symphonie du nouveau monde de Antonin DVORAK, adapté librement à la contrebasse par Mauricio ROMERO et joué et écrit par Judith PAVARD.

 

 

Mais aussi des compositions originales de ses deux compères qui ne se lassent pas de s'amuser avec la musique classique.

 

Une mise en scène clownesque, la comédienne jongle entre la contrebasse et son complice, un livre magique pour le plaisir de vos enfants, au service de contes classiques plein d'humour et de tendresse pour petits et grands.

 

Nous aimerions vous présenter ce travail, qui a obtenu l'autorisation, en exclusivité mondiale, de La Fondation Prokofiev et les éditions Chant du Monde, au Théâtre Darius Milhaud.

 

"Pierre et le loup a la contrebasse et autres histoires...

Textes : Judith PAVARD (France)

Musique : Mauricio ROMERO (France /Colombie)

Création du livre magique : Gontran Lelasseux

Scénographie : Jean Claude Revest

 

 

Le célèbre conte classique "Pierre et le Loup" de Serge PROKOFIEV interprétée par la contrebasse seule en version intégrale?!?

 

 

L'originalité de ce concert consiste à utiliser le plus grand et grave instrument de la famille des violons et d'être capable de reproduire avec une étonnante virtuosité des oeuvres célébrées, (ou en plus de la mélodie on peut entendre la voix d'accompagnement....)

 

 

Notre critique:

François Fogel pour Théâtre-enfants.com

 

Tout un orchestre dans une contrebasse

 

La contrebasse est une grosse dame qui sait danser sur les pointes. C'est ce qu'ont voulu démontrer, avec pas mal de réussite, Judith Pavard et son complice Mauricio Romero. Etrange rencontre, entre une comédienne qui, d'habitude, brûle les planches du calé-théâtre, et un musicien classique pur jus, médaillé d'or du prestigieux Conservatoire National Supérieur Tchaikovski de Moscou, mais qui, plutôt que d'aller sagement s'assoir au fond d'un orchestre avec ses camarades bassistes, a choisi de partir jouer tout seul, histoire de prouver au monde ce dont la "grand-mère" est capable.

 

Pas de décors, presque pas d'accessoires : tout repose sur les histoires (Contrairement à ce que dit le titre, il y en a plusieurs), et la chanson du gros instrument. Dans "Pierre le loup", écrit par Prokofiev pour familiariser les enfants aux différents instruments de l'orchestre (le chat = la clarinette, le canard = le haubois, l'oiseau = la flûte, etc) la contrebasse interprète tous les personnages.

 

Un spectacle doux et tranquille, qui capte l'attention des enfants de la première minute jusqu'à la fin et, qui sans être férocement didactique, leur offre quelques pistes de découverte musicale.

 

  • w-facebook

© 2019 by Compagnie KOSHKA LUNA.